Mycophagie du mulot

Anecdotes nature

En poussant sous terre, certains champignons (comme les truffes) ont perdu leur capacité de disperser leurs spores de façon autonome. Pourtant la dispersion et la diffusion des spores sont importantes pour la prolifération de ces champignons.

Heureusement, le mulot est là ! En effet, lui qui est souvent pris pour un nuisible ou un ravageur, ne dédaigne pas de consommer les champignons. Et en observant ses crottes, on s'est aperçu que les spores de ces champignons résistaient bien aux sucs gastriques du rongeur. Les crottes étant dispersées sur le sol ou dans les galeries, les spores sont disséminées et reprennent vie.
Certaines variétés de truffes en Australie émettent même des odeurs particulières pour attirer les petits mammifères !
Mycophagie du mulot



Cette ressource est placée sous licence creative commons CC BY SA 2.0 Belgique. En français, cela signifie que tous les contenus de ce site sont réutilisables et modifiables par quiconque et gratuitement, moyennant le fait qu'il mentionne l'auteur ("CRIE de Mouscron") et qu'il partage son oeuvre sous les mêmes conditions (donc sous licence CC BY SA).