Ver de terre

Anecdotes nature

Voici la réponse à la fameuse question : peut-on faire deux vers de terre en coupant un ver de terre en deux ?
Eh bien... non. A la rigueur on peut faire en sorte que le ver de terre ne meure pas, mais il y a des conditions.
Les parties vitales du ver de terre (la tête, les quatre coeurs, le système digestif...) se situent à l'avant du corps. Si vous coupez le ver après ces parties vitales, le corps peut cicatriser, mais ce n'est pas sûr. Et l'autre partie mourra. Bref, autant les laisser entiers.

D'autant qu'ainsi vous pourrez les manger. Ils sont une bonne source de protéines.
Pour cela, immerger les vers de terre dans l'eau quelques instants pour qu'ils dégorgent la terre qui remplit leur intestin. Puis faire de même dans une deuxième eau additionnée de citron, ce qui aidera également à les nettoyer de leur mucus.
Egoutter, sécher sur papier absorbant jusqu'à ce qu'ils se soient vidés de toute leur terre.
Déguster cuits comme des spaghettis, ou crus en salade.
Bon appétit ;-)

(crédit photo CC BY-SA Rob Hille)
Ver de terre



Cette ressource est placée sous licence creative commons CC BY SA 2.0 Belgique. En français, cela signifie que tous les contenus de ce site sont réutilisables et modifiables par quiconque et gratuitement, moyennant le fait qu'il mentionne l'auteur ("CRIE de Mouscron") et qu'il partage son oeuvre sous les mêmes conditions (donc sous licence CC BY SA).